Arol Ketch raconte – La tragédie du collège Monthé : Quand la rumeur tue !

Le lundi 05 décembre 1988, aux alentours de 10h, une folle rumeur selon laquelle les bâtiments du collège sont en train de s’effondrer se répand comme une trainée de poudre ; c’est la panique générale.

Une autre rumeur vient se mêler à la précédente : « les bâtiments seraient en feu ». Sans se poser de questions, les élèves se ruent vers les portent de sortie, d’aucuns choisissent les fenêtres. Les issus étroits étant obstruées par la foule en mouvement, les enfants se jettent dans le vide pour s’échapper. Véritable scène apocalyptique : une cinquantaine de morts et près de 160 blessés.

L’ampleur du drame fut telle que même le président de la République Paul Biya et son épouse Jeanne Irène se sont rendus sur les lieux du drame. Mais que s’est-il passé exactement ? Qu’adviendra t-il du collège Monthé ?

YouTube player
Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!