Bernard Madoff, le roi des escrocs


Bernard Madoff est né le 29 avril 1938 à New York.Il a largement fait parler de lui en 2008. Ça faisait déjà une quarantaine d’années que des milliards de dollars arrivaient sur les comptes d’une entreprise de Wall Street qui avait pignon sur rue, c’était la fameuse “Bernard Madoff Investment securities ». Il s’agit d’un investissement pour clients fortunés géré par un certain Bernard Madoff.


Bernard Madoff est un ancien maître-nageur. C’est un entrepreneur autodidacte qui a abandonné ses études de droit avant de devenir maître-nageur.Il crée son business alors qu’il a à peine 22 ans. Il démarre avec la modique somme de 5000 dollars. Mais très malin, il flaire les bons coups. Il s’intéresse déjà aux nouvelles technologies. Il tisse de solides relations avec des richissimes hommes d’affaires et célébrités. Il réussit à faire évoluer son entreprise et s’impose peu à peu dans la communauté financière. Son ascension fulgurante lui fera même devenir patron du Nasdaq.


Son principal talent, c’est cette facilité déconcertante avec laquelle il rassure ses clients. Ceux-ci lui font entièrement et aveuglément confiance. Avec lui, ils sont sûrs d’être entre de bonnes mains. « Nous pensions qu’il était Dieu. Nous nous remettions en toute confiance entre ses mains », avait déclaré, en 2009, l’écrivain et lauréat du prix Nobel de la paix Elie Wiesel. Madoff croule sous le poids de la clientèle à tel point qu’il est obligé de choisir lui-même ses clients. Il choisit les plus riches.Ces derniers sont très loin de s’imaginer qu’ils sont en train de se faire escroquer à travers une machination connue : “ la pyramide de PONZI”. Une technique d’escroquerie qui repose sur un principe simple : l’argent versé aux épargnants est prélevé sur les sommes placées par les souscripteurs suivants. Pour que les recettes continuent à couvrir les engagements, il faut une croissance des souscriptions. Dès qu’il y a une réduction du nombre de nouveaux souscripteurs, on assiste à une cessation de paiement, le système s’effondre et l’escroquerie est révélée au grand jour. Tant qu’il y a de nouveaux souscripteurs, un tel système peut tourner pendant des années.


En 2008, survient la crise des subprimes; c’est l’effondrement du marché et de la pyramide de Madoff. Avant 2008, malgré trois enquêtes et des suspicions contre le système que Madoff avait mis en place, il ne se passa rien. C’est avec l’effondrement de la pyramide qu’on découvre le pot aux roses. En effet, avec la crise économique, les investisseurs des fonds Madoff ont tout simplement décidé en masse de retirer leur épargne.
Sentant l’effondrement de ce son système proche, Madoff va réunir sa femme et ses enfants pour leur révéler la vérité. Il leur dit alors que son business qui dure depuis 40 ans repose sur un gros mensonge. Ce sont ses propres enfants qui vont décider d’appeler le FBI pour le dénoncer. En effet, ses deux fils ont carrément passé toute leur carrière professionnelle dans l’entreprise de leur père mais ils disent n’avoir jamais été au courant du système mis en place par celui-ci.Madoff avait, pendant plus de quinze ans, détourné 65 milliards de dollars. Son système consistait à piocher dans les finances de ses nouveaux clients pour rétribuer ou rembourser des investisseurs plus anciens.Les sommes détournées permettaient à Bernard Madoff et à sa femme de mener grand train de vie.
Le 8 décembre 2008, Madoff est placé en résidence surveillée; plus de 8000 plaintes sont enregistrées. Parmi ses victimes, Liliane Bettencourt, Henry Kaufman, les acteurs Kevin Bacon, Kyra Sedgwick et John Malkovich, le joueur de baseball Sandy Koufax, Enrico Macias, Steven Spielberg et Elie Wiesel.Au total, quelque 16 000 victimes ont perdu plusieurs dizaines de milliards de dollars confiés au financier américain. Certaines personnes ont été totalement ruinées.Ses proies étaient particulièrement nombreuses dans la communauté juive, au sein de laquelle Bernard Madoff était connu pour ses activités philanthropiques.
Madoff est inculpé et condamné le 29 juin 2009 à 150 ans de prison. Madoff n’a jamais reconnu publiquement ses responsabilités. Il n’a jamais fait preuve de remords ou de regrets. Fin 2010, son deuxième fils se suicide au moment du deuxième anniversaire de l’arrestation de Madoff; il avait déjà fait une tentative de suicide en 2009. Le premier fils de Madoff quant à lui,meurt en 2014 des suites d’un cancer.
Depuis sa prison, Madoff avait demandé plusieurs fois une libération anticipée pour des raisons de santé. Ce à quoi le juge qui l’a condamné avait répondu : “ lorsque j’ai condamné Madoff en 2009, j’avais pleinement l’intention de lui faire passer le reste de sa vie en prison; rien ne s’est passé en 11 ans pour que je change d’avis”. Madoff était néanmoins considéré comme un héros par ses codétenus qui étaient heureux d’être aux côtés du plus grand voleur de l’histoire. Il était une véritable star en prison, ses co-détenus le sollicitent pour des conseils en matière de finance.
Même en prison, il a continué sa carrière d’escroc. En effet, en 2017, il s’était accaparé l’ensemble du chocolat chaud de la marque Swiss Miss de la prison où il purgeait sa peine afin d’en détenir le monopole et de le revendre plus cher à ses codétenus.
Bernard Madoff est mort le mercredi 14 avril 2021 en prison. Il était âgé de 82 ans
La terre est sale !
Arol KETCH – 18.02.2021

Fourmi Magnan égarée

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!