La dernière danse de Jerry Rawlings

Depuis quelques mois, Rawlings se sentait très fatigué, il était épuisé par la maladie et l’état de santé de sa mère qui est morte il y a quelques semaines le préoccupait. Rawlings était très proche de sa mère. C’est la personne qu’il chérissait le plus au monde.
Après le Coup d’État au Mali, alors la communauté internationale nationale et sous régionale condamnait les putschistes. Jerry Rawlings, malgré l’épuisement avait accepté recevoir les putschistes en septembre pour partager avec eux son expérience de putschiste salvateur. Il leur a donné des conseils pour que leur coup d’État soit salvateur.
Il a accompagné discrètement les putschistes jusqu’à la la constitution d’un gouvernement de transition.
Il a servi de conseiller et de parrain à ces jeunes putschistes.
Panafricaniste dans l’âme, Rawlings était très préoccupé par la situation au Sahel. Il n’était pas question que le Mali sombre.
On peut voir sur cette photo, la junte militaire au pouvoir au Mali avec à sa tête le colonel Assimi Goïta qui était allée rendre visite à Jerry Rawlings à son domicile au Ghana pour bénéficier de ses précieux conseils.
Rappelons que Jerry Rawlings est l’auteur de deux Coups d’État Salvateurs au Ghana dont le dernier a planté les jalons de l’envol démocratique et économique du Ghana.


Arol KETCH – 12.11.2020
Fourmi Magnan égarée

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!