Le voyage de l’empereur Hailé Sélassié en Jamaïque


Le 7 octobre 1928, Hailé Sélassié est proclamé négus, negusa negast (roi des rois). Ce titre est porté par tous les rois d’Ethiopie qui disent être les descendants de la reine de Saba et du roi Salomon.
A la mort de l’impératrice Zaouditou, il devient l’empereur d’Ethiopie et est couronné le 2 novembre 1930. Il choisit de régner sous le nom de Haïlé Sélassié Ier (« Puissance de la Trinité »).
En Jamaïque, la nouvelle de ce couronnement est reçue comme l’accomplissement d’une prophétie attribuée à Marcus Garvey : « Regardez vers l’Afrique, où un roi noir sera couronné, qui mènera le peuple noir à sa délivrance ». Hailé Sélassié est considéré comme le « Messie » par les communautés du pinacle crée par Léonard Percival Howell.
C’est alors que naît le mouvement rastafari. Le nom « rastafari » vient du nom de naissance de Haïlé Sélassié : « ras Tafari Mekonnen ». Ras signifie tête en amharique. Hailé Sélassié est ipso facto adopté comme le symbole de l’indépendance et de la libération des peuples noirs.
En 1955, il effectue des dons de terre de Shashamanna pour le rapatriement de la diaspora africaine.
Le 21 avril 1966, il effectue un voyage mémorable en Jamaïque.
À son arrivée en Jamaïque , des milliers de fidèles lui réservent un accueil triomphal. Les autorités jamaïcaines sont débordées et il a fallu chercher un médiateur : Mortimer Planno, connu pour ses enseignements. Il sera ensuite présent à chaque sortie d’Hailé Sélassié durant ce voyage.
Cette visite a été pour beaucoup de Jamaïcains l’occasion de se confronter aux différentes croyances véhiculées par le mouvement et de leur en faire leur propre idée. Ainsi, lors de cette visite, Rita Marley observant la main d’Hailé Sélassié est persuadée d’y voir les stigmates du Christ. Bob Marley devient rasta cette même année 1966.


Arol KETCH – 03.03.2021
Rat des archives
Fourmi Magnan égarée

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!