James Brown plagie André Marie Tala

Très peu le savent mais Manu Dibango a joué un rôle très important dans la carrière de l’artiste Marie Tala
André-Marie Tala rencontre Manu Dibango en février 1972 lors de la 8ème Coupe d’Afrique des Nations qui avait lieu au Cameroun. Tala va à la rencontre de Manu pour lui dire qu’il est à la recherche d’un studio compétitif pour enregistrer. Après avoir joué quelques titres pour faire étalage de son talent et de ses compétences, Tala réussit à séduire Manu.


En octobre 1972, Tala s’envole à l’invitation de Manu Dibango pour Paris grâce à la solidarité des membres de sa famille et de ses amis qui ont réussi à regrouper un peu d’argent pour qu’il aille enregistrer en France. A Paris, il signe un contrat avec le label Fiesta (filiale de la Sofrason), département Africain de la maison de disques Decca. Lorsque Decca a déposé le bilan en 1979, il a créé en 1980 son propre label Andy’s Production et s’est autoproduit.
C’est l’album Hot Koki, véritable succès international sorti en 1975 qui lui permettra d’asseoir sa notoriété sur le plan international. Le succès Hot Koki est tel qu’il est plagié par James Brown, sous le titre Hustle!!! (Dead On It).


En effet, en 1975, James Brown fait une immense tournée qui le mène au Cameroun. André-Marie Tala, valeur montante de la musique locale va à sa rencontre et lui remet une copie de son disque afin de lui faire découvrir la musique Camerounaise.
En 1975, James Brown sort l’album Everybody’s Doin’ the Hustle & Dead on the Double Bump. L’album s’ouvre avec le titre Hustle!!! (Dead On It) qui est une reprise intégrale de Hot Koki d’André-Marie Tala.
En 1978, après quatre années d’âpres combats juridiques, la justice lui donne raison et condamne James Brown à lui reverser la totalité de ses droits. André-Marie Tala obtiendra 15% de toutes les recettes du titre.
Pour la petite histoire, Hot Koki chante la gloire du Koki, plat typique de l’Ouest du Cameroun, en le comparant aux spaghettis et autres McDonald’s qui font « grossir » …
Souhaitez-vous savoir la vie et le parcours d’André Marie Tala? Souhaitez-vous savoir l’histoire des plagiats dans la musique Camerounaise ? Souhaitez-vous savoir les grands artistes internationaux qui ont plagié leurs collègues Camerounais ?
Alors, nous vous invitons à lire mon livre : « Les Icônes de la Musique Camerounaise »
Joyeux anniversaire à André Marie Tala
Arol KETCH

Rat des archives

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!