Larbi Ben Barek : La première grande star du football africain


De la gloire, il va sombrer dans la misère et la solitude totale.
Larbi Ben Barek fut sans aucun doute la première grande star du football africain. Bien qu’ayant été en équipe nationale de France de 1938 à 1954, il a gardé toute sa vie la nationalité marocaine. Il détient le record de longévité en Equipe de France.
Larbi Ben Barek est officiellement né à Casablanca en 1917. Il fait ses débuts à l’idéal Club de Casablanca avant de rejoindre l’USM de Casablanca. Repéré par l’Olympique de Marseille, il s’y engage alors qu’il a à peine 20 ans. Cinq mois après son arrivée en France, il honore sa première sélection en équipe de France dans un climat explosif à l’occasion d’une rencontre opposant la France à l’Italie le 04 décembre 1938 à Naples.
Ben Barek est conspué par le public raciste d’une Italie « mussolinienne » en raison de sa couleur de peau tout comme Raoul Diagne, d’origine sénégalaise, une des autres vedettes de l’époque. En réaction à cela, Larbi entonne avec vibrance La marseillaise. Cette réaction le fit aussitôt adopter par le public français. C’est le début de la plus longue carrière en équipe de France, presque 16 ans.


Ses débuts en équipe de France sont flamboyants. Il est l’artisan principal de la victoire de l’équipe de France contre la Pologne étrillée 4 buts à 0. Larbi est impliqué sur trois des quatre buts. Il inscrit son premier but avec l’équipe de France face à la Hongrie. Il est aussitôt surnommé la « perle noire en raison de sa technique, de sa vélocité, de son élégance gestuelle et de sa couleur de peau.
En 1939, éclate la deuxième guerre mondiale. Ben Barek trouve refuge à Casablanca et évolue au sein de l’USM son club formateur. A la libération en 1945, il intègre le Stade français qui souhaite créer une équipe constituée de vedettes.
Pièce maîtresse du groupe, il y fait étalage de son talent. Ses prestations lui valent quelques apparitions en équipe de France. Le stade français éclate après trois années de stars system. La perle noire est transférée à l’Atletico de Madrid pour le montant record de 17 millions de francs.
L’annonce du transfert est accueillie avec amertume : « Vendez l’Arc de Triomphe ou la Tour Eiffel, mais ne vendez pas Ben Barek » peut-on lire dans la presse sportive française. En Espagne, il marque les esprits et gagne un nouveau surnom : « le pied de Dieu ». Ce, en raison de la qualité de ses dribbles virevoltants et de son efficacité face aux buts. Avec l’Atletico Madrid, il remporte deux Liga (1950 et 1951) et enfile des buts comme des perles.


Il met un terme officiel à sa carrière de footballeur professionnel à 40 ans. Lors de la saison 1955-1956, il joue pour le compte de l’USM Bel-Abbès en Algérie. En 1957, il rejoint FUS Rabat au Maroc comme entraineur-joueur et va jouer par la suite comme amateur pour quelques clubs belges avant de se résoudre à raccrocher définitivement.
Exproprié par l’Etat marocain, il perd tous les terrains qu’il avait acquis avec ses revenus de footballeur professionnel. On lui promet une indemnisation, qu’il ne verra jamais. Ruiné et délaissé, il se refuge dans la solitude, la religion et la dépression. Sa vie privée aura été une tragédie. Il perd sa première épouse en 1945 après 3 ans de mariage.


Il perd également trois de ses six enfants. L’un de ses enfants étant handicapé, il s’en occupera tout seul jusqu’au bout. En 1980, il perd sa deuxième épouse. Tout au long de sa carrière la perle noire a subi le racisme ordinaire du fait de sa couleur e peau et de sa religion. Larbi Ben Barek s’éteint le 16 septembre 1992 dans une grande solitude.
Son corps n’est découvert qu’une semaine après son décès. Oublié des palmarès et des livres d’or, il était un précurseur et demeure un monument du football africain. Son immense talent fut reconnu par Pélé qui déclara en 1976 : « Si je suis le roi du football, alors Ben Barek en est le dieu ».


Arol KETCH – 25.11.2021
Rat des archives

Opep de l’Histoire

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!