Le Coup d’État médical en Tunisie : Un sénile ne peut pas gouverner un pays


« Il ne sera pas facile de remplacer un homme comme moi » avait coutume de dire Habib Bourguiba.
Militant nationaliste tunisien et ardent défenseur de la cause de l’indépendance, il fonde le NéoDestour en 1934 pour lutter contre l’impérialisme français. Après de nombreuses arrestations et de longues années d’exil, il finit par obtenir l’indépendance de la Tunisie, le 20 mars 1956, et fonde la République dont il devient le premier président en 1957.
Autoritaire, il finit par développer un culte de la personnalité autour de lui et se fait désigner président à vie en avril 1975. Choix qu’il justifiait ainsi : « Le fait de me désigner à vie à la tête de l’État ne peut être qu’un hommage de reconnaissance rendu aux yeux du monde entier à un homme dont le nom s’identifie à la Tunisie […] Oui, j’ai nettoyé le pays de toutes les tares qui l’enlaidissaient, j’en ai extirpé les mauvaises coutumes, je l’ai libéré du joug qui l’asservissait […] Mon passage à la tête de ce pays le marquera d’une empreinte indélébile pendant des siècles »
Sa santé devenue de plus en plus chancelante, Habib Bourguiba « le Combattant suprême » est destitué en 1987, soit 30 ans après son accession au pouvoir, à l’initiative de son Premier Ministre Zine el-Abidine Ben Ali pour « sénilité » et « incapacité mentale ». En effet, dans la nuit du 6 novembre 1987, un groupe de sept médecins tunisiens signent un rapport médical qui certifie l’incapacité mentale du président, Habib Bourguiba, d’assumer ses fonctions.
Sommé d’établir un avis médical d’incapacité du Président, l’un des médecins protesta : « Je n’ai pas vu Bourguiba depuis deux ans ». Ce à quoi Ben Ali répliqua : « Cela ne fait rien ! Signe ! ». Habib Bourguiba était alors âgé de 84 ans. C’est un véritable « Coup d’État médical » qui restera longtemps unique dans l’histoire des putschs. « Le Combattant suprême » meurt le 6 avril 2000 et repose dans le mausolée qu’il s’était fait construire.


Souhaitez-vous découvrir l’Histoire des putschs salvateurs en Afrique ?
Alors lisez le livre : « LES COUPS D’ETAT SALVATEURS EN AFRIQUE »
Le livre est disponible en ligne, il est entre vos mains !
Cliquez sur les liens ci-dessous et servez-vous
https://amzn.to/33Zpgfe
https://urlz.fr/aRtH
Contact : leseditionsdumuntu@gmail.com
Arol KETCH – 25.11.2020
Fourmi magnan égarée

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!