Sam Bartram: le gardien de but oublié au stade à cause du brouillard

Sam Bartram est un footballeur anglais né en 1914 et décédé en 1981.
Son histoire est l’une des plus belles du football. Rien à priori ne le prédisposait à évoluer au poste de gardien de but; même dans ses rêves les plus fous, il ne s’y voyait pas.
A ses débuts, Sam Bartram évolue au poste de milieu défensif. Il commence en tant qu’ amateur dans un petit club. Son rêve est de devenir professionnel; c’est pour celà que lorsqu’il apprend que le club Charlton Athletic a envoyé un recruteur pour superviser un match du club amateur dans lequel il évolue, Sam Bartram est décidé à donner le meilleur de lui-même pour taper dans l’œil du recruteur.
La rencontre sportive débute mais durant la première mi-temps, Sam Bartram sera totalement transparent car tétanisé par le stress; il a le trac. Durant ces 45 premières minutes, il passe carrément à côté de son match. Il voit déjà son rêve de footballeur professionnel s’éloigner de lui.
A la seconde période, le gardien de son équipe se blesse et il n’ y a pas de gardien remplaçant pour prendre sa place. Afin de remplacer le gardien blessé, on décide alors d’envoyer dans les buts le joueur de champ le moins en vue de la rencontre; le choix est porté sur Sam Bartram. Celui-ci regagne la cage tout triste et déçu. Il est surtout très inquiet car il ne connaît pas le poste de gardien de but; il n’a jamais évolué à ce poste. Il est persuadé qu’il va encaisser une dizaine de buts; il est même tenté de demander à être remplacé pour assister à la suite du match depuis le banc de touche. Il se ressaisit et reste sur le terrain.
Contre toute attente, il va se révéler excellent à ce poste. Il multiplie les parades extraordinaires et les arrêts décisifs. On aurait dit qu’il a évolué à ce poste toute sa vie. Il se mue en une véritable muraille et est agile tel un chat. Le recruteur venu assisté au match est séduit; littéralement captivé par ce gardien de but étincelant; il veut absolument le faire signer non pas comme milieu défensif mais en tant que gardien de but. Étonné et stupéfait par ce choix porté sur sa modeste personne, Sam Bartram voit son rêve d’enfance se réaliser et signe. Il rejoint donc le club Charlton Athletic et en deviendra l’un des tôliers au fil des années. Il va y évoluer comme gardien de but pendant 22 saisons, de 1934 à 1956. Un record.


Sam Bartram est surtout connu pour une anecdote qui l’a rendu célèbre. Le 25 décembre 1937, son Club Charlton Athletic affronte Chelsea. Une rencontre au sommet. Malheureusement, la météo fait des caprices. Un brouillard épais va s’inviter et perturber le déroulement de la rencontre; l’arbitre décide alors d’interrompre la rencontre mais visiblement Sam Bartram n’avait pas constaté que la rencontre avait été interrompue. Très concentré comme à son habitude, il va rester sur le terrain des jeux prêt et décidé à repousser les offensives des attaquants de Chelsea. Noyé dans une épaisse brume, le gardien de Charlton reste sur sa ligne à l’affût du moindre mouvement. Très concentré, il fronce les soucis pour essayer de voir à travers le brouillard. Pris de froid, par moment il sautille sur sa ligne pour se réchauffer.
C’est un policier qui constatant une présence sur l’aire de jeu 20 minutes après l’interruption du match, viendra le retirer du terrain en lui annonçant que le match avait été interrompu depuis une vingtaine de minutes. Sam Bartram ne l’a pas cru au début; il a cru à un subterfuge de l’équipe adverse qui voulait profiter du brouillard pour l’éloigner de ses cages.
Il va raconter des années plus tard : « Plus les minutes défilaient, moins je voyais les numéros de mes coéquipiers. En début de seconde période, quelqu’un s’approche de mes buts. Un adversaire ? Non, pas tout à fait. Et j’entends une voix « Mais mon Dieu, que faites-vous encore ici ? » c’était un policier. J’ai fini par comprendre ce qui se passait. Quand je suis rentré aux vestiaires, mes coéquipiers, déjà douchés et rhabillés, ont éclaté de rire ».
Arol KETCH – 11.11.2021

Rat des archives

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!