Connais-tu ton beau continent ? Chapitre 2 : Cameroun 🇨🇲


Le nom Cameroun vient du portugais Rio dos Camarões signifiant «rivière aux crevettes».
Les explorateurs portugais des XVème et XVIème siècles qui abordèrent l’estuaire du fleuve appelĂ© actuellement Wouri furent frappĂ©s par l’abondance et le foisonnement de crevettes que regorgeait ce fleuve si bien qu’ils baptisèrent le fleuve Wouri Rio dos Camarões (« rivière des crevettes») qui, par dĂ©formation, donna naissance au mot Cameroun.
Les côtes camerounaises furent explorées en 1472 par le Portugais Fernando Póo. C’est probablement lui et son équipe qui ont baptisé le fleuve Wouri le Rio dos Camarões.


L’appellation Rio de las Camaros est attestée sur une carte de juan de la Cosa en 1500.
De lĂ , le nom fut Ă©tendu Ă  la rĂ©gion avoisinante, puis Ă  tout l’arrière-pays auquel il est restĂ© attachĂ©. Le nom Camarões a aussi Ă©tĂ© utilisĂ© pour dĂ©signer les montagnes proches du fleuve Wouri jusque vers la fin du XIXème siècle.
Le mot Camaroes a par la suite évolué en Camarones (Rio dos Camaroes devient « RIO DOS CAMARONES »). Puis Kamerun sous la colonisation allemande, enfin en Cameroon (en anglais) et Cameroun (en français).
En effet, Sous le protectorat allemand de 1884 Ă  1916, ce pays Ă©tait connu sous l’appellation Kamerun. Lorsque l’Allemagne Ă©tablit son protectorat, un Schutzgebiet, sur le Kamerun ce nom ne dĂ©signait que la rĂ©gion de Douala. Dès lors, la ville de Douala fut baptisĂ©e Kamerun-Stadt. C’est un dĂ©cret allemand du 1er janvier 1901 qui imposa l’usage du mot Kamerun pour l’ensemble du pays.


Au terme de la Première Guerre mondiale, le traitĂ© de Versailles consacre le partage du Kamerun allemand en deux territoires confiĂ©s Ă  la France et au Royaume-Uni par des mandats de la SociĂ©tĂ© des Nations (SDN) en 1922. La majeure partie (les quatre cinquième) est passĂ©e sous l’autoritĂ© française avec le nom de Cameroun. Le reste est devenu British Cameroon ou Cameroons dont une partie est maintenant intĂ©grĂ©e au Nigeria. En effet, Les Britanniques dĂ©coupèrent administrativement ce territoire en deux rĂ©gions, le Northern Cameroons et le Southern Cameroons. Lorsque le Cameroun français et le NigĂ©ria devinrent indĂ©pendants en 1960, se posa la question de ce qu’il convenait de faire du Cameroons .
A l’issue d’un rĂ©fĂ©rendum, le Northern Cameroons fut rattachĂ©e le 31 mai 1961 au NigĂ©ria, tandis le Southern Cameroons fusionna avec l’ex-Cameroun français (devenu indĂ©pendant du 1er janvier 1960 sous le nom de « RĂ©publique du Cameroun ») pour constituer la RĂ©publique fĂ©dĂ©rale du Cameroun le 1er Octobre 1961. Le 20 mai 1972, le pays fut renommĂ© RĂ©publique unie du Cameroun, puis RĂ©publique du Cameroun depuis 1984.
Le mot Kamerun est encore utilisé par les nationalistes camerounais nostalgiques de la colonisation allemande.


Il est Ă  noter comme le relève l’ouvrage Kamerun que « Le mot « Kamerun » a resurgi de plus belle pendant la colonisation française. Ce mot fut popularisĂ© par les nationalistes de l’UPC (Union des populations du Cameroun) qui souhaitait la rĂ©unification des deux Cameroun (Le Cameroun Francophone et le Cameroun britannique). L’UPC utilisait le mot « Kamerun » Ă©crit Ă  l’allemande pour faire rĂ©fĂ©rence au temps oĂą le Cameroun Ă©tait sous la botte allemande, mais uni.
L’utilisation d’un mot allemand quelques annĂ©es seulement après 1945, dans une colonie française arrachĂ©e les armes Ă  la main au Reich, sonne comme une immense provocation….Mais ,qu’on ne s’y trompe pas, l’UPC ne dĂ©veloppe aucune sympathie pro-allemande : ni nostalgie envers la pĂ©riode de domination allemande ni encore moins indulgence Ă  l’Ă©gard du rĂ©gime nazi…Mais ce mot germanique place l’UPC en dehors de la sphère linguistique francophone et mĂŞme en dehors du rĂ©fĂ©rentiel français ,encore marquĂ© par l’antagonisme franco-allemand.


Source : Dictionnaire de l’origine des noms et surnoms des pays africains, Arol KETCHIEMEN, Editions Favre
Livre disponible en Ligne et à la librairie des peuples noirs à Yaoundé
Arol KETCH – 24.01.2022
Rat des archives

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!