Mysticisme et Superstitions dans l’Histoire Africaine


✓ Hantés par le cadavre de ses ennemis


En Ethiopie, dès sa prise de pouvoir, le Derg de Mengistu Hailé Mariam exécute plusieurs personnalités dont des ministres et des membres de la famille royale. En 1975, l’empereur Hailé Sélassié est assassiné dans son palais et son corps sera enterré sous le bureau personnel de Mengistu qui craignait d’être hanté par l’esprit d’Hailé Sélassié si celui-ci était enterré autre part, dans une Eglise notamment. Il décida par superstition, de l’enterrer sous son bureau.
En Guinée, soupçonné d’être à la tête d’un « complot peul » imaginaire inventé de toute pièce, Diallo Telli est incarcéré au sinistre camp Boiro, où il est torturé à mort dans la tristement célèbre « cabine technique ». Le corps sans vie de Diallo Telli est enterré discrètement dans l’un des nombreux charniers de la banlieue de Conakry sans cérémonie religieuse. Des prélèvements ont été effectués sur le corps de Diallo Telli, pour servir de « sacrifices ». Dans la nuit du 1er mars 1977, Sékou Touré viendra lui-même personnellement vérifier nuitamment que le corps qui est enterré est bien celui de Diallo Telli.
Hamani Diori est le tout premier Président du Niger. Dans la nuit du 14 au 15 avril 1974, un coup d’État éclate contre le président Diori et des soldats menés par le lieutenant Gabriel Cyrille s’introduisent dans le palais présidentiel de Niamey. Au cours de l’assaut, Aïchatou meurt sous les balles. La femme du Président a été assassiné parce qu’un marabout avait conseillé de l’assassinat car ce serait elle l’âme protectrice du Président.


✓ Le fétiche protecteur


Au Tchad, Ngarta Tombalbaye est assassiné dans des circonstances obscures lors du coup d’Etat d’avril 1975 qui plaça Félix Malloum à la tête du Tchad. La nuit du putsch, il fit venir un griot à qui il demanda de déclamer son oraison funèbre. Un riche ami sénégalais très proche, voyant le danger arriver, lui suggéra d’aller se réfugier à l’hôtel la tchadienne.
Mais Tombalbaye qui avait affirmé dans un discours quelques temps plus tôt qu’il « portera sa croix comme le Christ », déclina l’offre de son ami en lui affirmant être très confiant en ses pouvoirs mystiques et aux forces occultes. Il lui répondit qu’il attendait les putschistes avec son « N’gol » (arme initiatique et mystique). N’garta Tombalbaye sera froidement assassiné par les putschistes malgré la protection de son « N’gol ».
En Angola, en février 2002, Jonas Savimbi est liquidé après une longue traque. Le piège se referme et le corps à corps est inévitable. Dans un dernier sursaut, revolver à la main, Savimbi donne les instructions à ses troupes et monte au front pour se battre.
Réputé magicien barré d’amulettes, capable d’échapper aux balles et de disparaître, il n’est pas question de le capturer vivant ; mais de l’abattre. Jonas Savimbi est donc abattu sur le champ de bataille l’arme à la main par les troupes du Général Walla. « Même atteintnde 7 balles il continuait toujours de tirer » confiera le Général Carlitos Walla. Il a fallu 15 balles dont deux à la tête pour que le Galo Negro s’effondre.
Daniel Keré était un officier de l’armée Burkinabè, fidèle à Thomas Sankara.
Redoutable guerrier, il a participé à plusieurs guerres dont la guerre qui opposa le Mali au Burkina Faso en 1985. Sa force était telle qu’on lui prêtait des pouvoirs mystiques.
Après l’assassinat de Sankara, les conjurés ont décidé d’éliminer ce fidèle parmi les fidèles. Réputé barré d’amulettes qui lui permettaient de résister aux balles , Kéré sera brûlé vif.


✓ Les Légendes
Au Congo Brazzaville, Fulbert Youlou est un prêtre qui a réussi à être Président. Les Lari donnaient à la personne de Youlou une dimension mystique. Une légende le rattache aux chutes de Loufoulakari où le grand résistant kongo Boueta Mbongo fut décapité et jeté à l’eau par les colonisateurs. Youlou aurait pris l’habitude de s’y baigner en soutane pour prier et s’imprégner des puissances ancestrales. Il était même prétendu que ses habits, bien qu’immergés, restaient secs.
Considéré comme le « père du Libéria moderne », William Vacanarat Shadrach Tubman a profondément marqué l’Histoire du Libéria ; Les libériens lui vouaient un véritable culte de la personnalité. De nombreuses manifestations étaient même organisées à son honneur.
Ce culte de la personnalité prenait parfois une coloration mystique, la propagande populaire racontait que doté de pouvoir mystique, l’« Oncle Shad » ne pouvait ni être empoisonné, ni être atteint par quelque balle que ce soit. Il avait même le pouvoir de voir tel un « Big Brother » tout ce qui passait dans la ville de Monrovia ce qui lui permettait de déjouer tous les complots ourdis contre lui.
La légende raconte que Omar Bongo faisait prêter serment d’allégeance et de fidélité à ses ministres, ses généraux devant un grand totem appelé Nzombi. S’ils trahissaient le serment, ils allaient être foudroyés.


✓ Le nom pour conjurer le sort


Houphouët-Boigny est né le 18 octobre 1905 en Côte d’ivoire. Il est issu d’une famille royale baoulé. Il a reçu à sa naissance le nom de son père « Houphouët », nom qui provient du baoulé ufué. Ce nom expiatoire est donné aux enfants nés aux abords d’un village ou dans une famille où plusieurs enfants sont morts successivement avant sa naissance. Ce nom voudrait dire « tas d’ordures » pour éloigner les mauvais esprits afin qu’ils n’arrachent pas le nouveau-né à la vie.
Barthélémy Boganda le père de la nation Centrafricaine est né en 1910 à Bobangui. Son nom (Boganda) signifie « je suis ailleurs, je suis nulle part ». Il a reçu ce nom afin de rendre indétectables des sorciers.
Les adeptes des marabouts
Leila Trabelsi épouse de Ben Ali alors Président de la Tunisie était une adepte des marabouts et de la magie noir. Elle a fait venir les plus grands marabouts en Tunisie pour pratiquer des rites magiques de protection et de conservation du pouvoir. Malgré les sommes mirobolantes dépensées dans la pratique noire , elle et son mari furent balayés par le printemps arabes et ses gris gris n’ont pas pu empêcher cela.
Mettez en commentaires des histoires de Mysticisme et Superstition que vous connaissez dans l’Histoire Africaine
Arol KETCH -29.01.2021
Rat des archives
Fourmi Magnan égarée

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!