Champion le jour, Braqueur la nuit 

C’est l’histoire d’un athlète qui une fois la nuit tombée se transforme en un redoutable cambrioleur. 

Né le 6 janvier 1988 à Montreuil en France, Toumany Coulibaly est un athlète français de haut niveau. Ses parents sont d’origine malienne. Il est le cinquième d’une famille de 18 enfants. Toumany a eu une enfance plutôt heureuse. C’est un garçon souriant , avenant et très sympathique.

Il a un palmarès impressionnant : champion de France du 400 mètres en 2015, médaille d’argent du 400 m et médaille d’or du relais 4 × 400 m lors des Jeux de la Francophonie 2013, vice-champion de France du 200 mètres. Il a été membre de l’équipe de France et participé aux championnats d’Europe avec elle. Toumany Coulibaly a un potentiel athlétique énorme. 

Seulement,  Toumany Coulibaly a une double personnalité. Il s’entraîne en journée et participe à des compétitions et la nuit tombée, il se transforme en un redoutable braqueur. Ses talents d’athlète l’aident à prendre la fuite sans être inquiété.  En effet, sa vélocité lui permet de semer la police : “ j’ai plus d’adrénaline quand les flics me courent après qu’en remportant un 400 mètres” affirme t-il.

Dans la pénombre  de la nuit, une ombre surgit; défonce les portes des commerces en silence; les dévalises , prend des paquets d’euros et disparaît aussitôt dans l’ombre en engageant une course folle. C’est Toumany Coulibaly, le prince de la cambriole. 

A son actif plusieurs braquages et cambriolages :  cambriolage de magasins de téléphone, casse d’une trentaine de pharmacies, plusieurs braquages dans des commerces.

Il a été poursuivi en Justice dans plus d’une quarante affaires. C’est en 2010 que la justice se penche sur son cas. Il est alors condamné à de la prison avec sursis pour des vols avec effraction commis dans des commerces. En février 2013, l’athlète est mis en examen pour une trentaine de cambriolages de pharmacie en Essonne et dans le Val-de-Marne. En 2014, il est écroué pour un vol avec effraction dans un magasin de téléphonie avant d’être remis en liberté. Malgré toutes les charges qui pèsent contre lui, il récidive. 

En 2015, il est interpellé à la suite  d’un nouveau cambriolage dans un magasin de téléphonie à Brétigny-sur-Orge. En novembre 2016, il est arrêté  alors qu’il venait à nouveau de cambrioler le supermarché de sa ville. 

En avril 2018, il est condamné pour une énième série de cambriolages à 30 mois de prison. 

A 30 ans, le jeune champion comptabilise 13 condamnations pour vols.

Malgré des performances très satisfaisantes, il est écarté des jeux Olympiques de Rio car le sprinter est un multirécidiviste.

Toumany Coulibaly a commencé à voler dès le bas âge. Issu d’une famille pauvre, il allait régulièrement dans des supermarchés pour voler. C’était devenu une passion pour lui : voler sans se faire prendre. Il commence à prendre un malin plaisir à voler et courir, pourchassé par les vigiles. Tous les dimanches, le jeune garçon était triste parce que les magasins étaient fermés et il ne pouvait plus expérimenter sa passion : le vol.

C’est ainsi qu’il entre en prison pour la première fois à l’âge de 18 ans à cause de ces vols répétés. 

En février 2019, il est condamné par le tribunal correctionnel d’Évry à 3 ans de prison pour un vol avec violence commis en  février 2015. Cette fois-ci, il va s’assagir en prison; il va faire des formations, passer des diplômes et apprendre un métier dans l’optique de préparer sa réinsertion professionnelle. Il est sorti de prison et est aujourd’hui comptable de profession.

Le journaliste  Mathieu Palain qui l’a rencontré, lui a consacré un ouvrage : “Ne t’arrête pas de courir”, L’iconoclaste, 2021.

La terre est sale ! Si è ne mvit !

Arol KETCH – 30.06.2022

Rat des archives

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!