Ces footballeurs africains diplômés


Les footballeurs sont généralement perçus comme des personnes n’ayant pas fait de grandes études. Dans l’histoire du football africain, nous avons néanmoins quelques footballeurs qui ont fait de grandes études et ont pu opérer facilement leur reconversion professionnelle.
Ils sont essentiellement originaires de pays d’Afrique anglophone.

  • Seyi Olofinjana : Chimiste
    Seyi Olofinjana est un footballeur nigérian né le 30 juin 1980 à Lagos au Nigeria. Il évolue au poste de milieu de terrain. Il a participé à la Coupe d’Afrique des nations 2008 avec l’équipe du Nigeria.
    Il a effectué de brillantes études en chimie couronnées par un diplôme en génie chimique obtenu à l’université de Technologie de Ladoke Akintola.
  • Patrick Olusegun Odegbami : Ingénieur
    Surnommé « Mathematical »,Segun Odegbami est un ancien footballeur Nigerian évoluant au poste d’attaquant. Avec 22 buts, il est le deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale du Nigeria, derrière Rashidi Yekini.
    En 1980, il fait partie de l’équipe qui remporte la première Coupe d’Afrique des Nations du Nigeria. Il a largement contribué au succès de l’équipe nationale lors de cette CAN.
    Segun Odegbam est surnommé « Mathematical » ( le mathématicien) parce qu’il est un ingénieur diplômé de l’équipe polytechnique d’IBADAN. Il a joué toute sa carrière (de 1970 à 1984) pour les Shooting Stars de l’ IICC d’ Ibadan.
    Il était réputé pour son habileté au ballon, sa vitesse et la précision de ses centres de l’aile droite.
  • Samuel Okwaraji – Avocat
    Les plus anciens parmi nous se souviennent certainement de la mort tragique de ce footballeur.
    Nous sommes le 12 août 1989, le Nigeria rencontre au Lagos National Stadium l’Angola. A la 77 ème minute, il se produit une scène surréaliste, le milieu de terrain Samuel Okwaraji s’effondre sur le terrain et meurt. Il avait à peine 25 ans.
    Samuel Okwaraji est un footballeur né le 19 mai 1964 qui évoluait au poste de milieu de terrain.
    Il participe à la CAN 1988 durant laquelle il se fait remarquer un très beau but contre les lions indomptables du Cameroun dès la 2ème minute.
    Parallèlement au football, Samuel Okwaraji était également en parallèle un avocat qualifié qui avait une maîtrise en droit international obtenu à l’Université de Rome.
  • Eugène Njo Léa ; Juriste et diplomate
    C’est l’histoire d’un jeune gamin parti en France pour poursuivre ses études et qui deviendra l’un des premiers footballeurs noirs du championnat français.
    Attaquant prolifique, il impulse la création du plus puissant syndicat de footballeurs français. Il est à l’origine, avec Just Fontaine et Jacques Bertrand, de la naissance du syndicat des footballeurs français : l’UNFP le 16 novembre 1961.
    Il forme un trio redoutable au saint de l’attaque de l’AS Saint Étienne avec Rijvers, Mekloufi, obtenant le premier titre de champion de France de l’histoire de ce club.
    Il fera de brillantes études universitaires tout en jouant au football .
    Intellectuel, diplomate et juriste, il a joué dans les plus grands clubs français et a même été ambassadeur auprès de Diallo Telli, le tout premier secrétaire général de l’organisation se l’unité africaine. Après ses études, il devient diplomate à Rome et aussi diplomate dans certaines ambassades du Cameroun en Europe .
    En 1987, il rentre au Cameroun dans l’optique de mettre son talent au service de son pays. Il présente son projet de professionnalisation du football camerounais. Raillé, dénigré, jalousé, menacé, il est mort sans que son projet ne se réalise. Il déclara quelques années après : « j’ai rencontré des opposition de toutes parts. Et je dois remercier le bon Dieu, parce que je pense que ces gens étaient capables de tout, même de me faire disparaître physiquement »
    En effet, il sacrifiera toutes ces économies pour son rêve fou de professionnalisation du football africain; en disant qu’il voulait donner à l’Afrique les moyens de gagner une Coupe du monde de football.
  • Anthony Baffoe
    Né le 25 mai 1965, Anthony Baffoe est un footballeur ghanéen, qui a évolué au poste de défenseur.
    Ce fils de diplomate est l’un des premiers africains à s’imposer au championnat allemand aux côtés. Baffoe a été l’un des premiers joueurs noirs reconnus à apparaître en Bundesliga allemande
    Anthony Baffoe est polyglotte et a fait de grandes études.
    Il atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1992 fâce à la Côte et a manqué son tir au but face au gardien Alain Gouamené permettant ainsi à la Côte d’ivoire de devenie championne d’Afrique pour la toute première fois de son histoire.
    Un chanteur ivoirien décide de composer une chanson pour raconter l’épopée de cette belle finale; c’est la naissance du mythique : “Missié Baffoué” du nom du footballeur Ghanéen qui a raté son penalty. Un tube est né.Cette chanson va connaître un succès phénoménal en Afrique.
    Actuellement, Baffoe est le secrétaire général adjoint pour le football et le développement de la (CAF).
    La liste n’est pas exhaustive.
    Complétez la
    Arol KETCH -25.02.2021
    Fourmi Magnan égarée
Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!